Free access
Issue
Vet. Res.
Volume 31, Number 2, March-April 2000
Page(s) 259 - 266
DOI http://dx.doi.org/10.1051/vetres:2000114
How to cite this article Vet. Res. (2000) 259-266
DOI: 10.1051/vetres:2000114

Vet. Res. 31 (2000) 259-266

Effect of strategic gastrointestinal nematode control on faecal egg count in traditional west African cattle

Jakob Zinsstaga - Philippe Ankersb - Mamud Njiec - Pradeep Ittyd - Vincent Monsane - Johannes Kaufmannf - Tom Smitha - Vijay S. Pandeyg - Kurt Pfisterh

aSwiss Tropical Institute, PO Box, 4002 Basle, Switzerland
bRue des Riettes, 1145 Bière, Switzerland
cInternational Trypanotolerance Centre, P.M.B. 14, Banjul, The Gambia
dSwiss Centre for International Agriculture (ZIL), ETH, 8092 Zürich, Switzerland
eUFR Mathématiques et Informatiques, Université de Cocody, 22 BP 582, Abidjan 22, Ivory Coast
fSwiss Embassy, 2900 Cathedral Ave. NW, Washington DC 20008-3499, USA
gPrince Leopold Institute of Tropical Medicine, Nationalestraat 155, 2000 Antwerp, Belgium
hDepartment of Zoology, University of Neuchâtel, rue E. Argand 11, 2000 Neuchâtel, Switzerland

(Received 20 May 1999; accepted 10 December 1999)

Abstract:

This paper reports on the effect of strategic anthelmintic treatments and other determinants on faecal egg counts (FEC) of Trichostrongyles in N'Dama cattle of a west African village. Initially, 527 animals from 13 private N'Dama cattle herds were monitored in a longitudinal study from October 1989 to December 1994. Each herd was stratified by age and animals were sequentially allocated to two groups with similar age distributions. One group received a single anthelmintic treatment of fenbendazole (7.5 mg/kg BW), in October 1989 (n = 250), whereas the other group remained untreated (n = 277) throughout the study. In the next rainy season (June to October), the treated animals were treated twice (in July and September). The same treatment schedule was used in the subsequent rainy seasons until December 1994. Biannual anthelmintic treatments decreased the level of FEC between 31% (late dry season) and 57 of FEC were found during the rainy season from June to October. FEC levels decreased until 4 years of age, after which they remained on a constant low level. The variability of returns to anthelmintic treatments between herds did not seem to be influenced by FEC at the herd level. The financial evaluation of anthelmintic interventions cannot be predicted from FEC and must necessarily rely on the direct monitoring of livestock productivity parameters.


Keywords: gastrointestinal nematodes / N'Dama cattle / faecal egg count / strategic control / fenbendazole

Résumé:

Effet d'une vermifugation ciblée sur le niveau d'excrétion des \oeufs dans les fèces de bovins en Afrique de l'ouest. Ce travail présente l'effet de traitements anthelmintiques ciblés et d'autres déterminants sur l'excrétion des \oeufs de strongles gastro-intestinaux dans les fèces de bovins N'Dama en Afrique de l'Ouest. Initialement 527 animaux dans 13 troupeaux villageois ont été suivis de octobre 1989 à décembre 1994. Les troupeaux ont été stratifiés par age et subdivisés en deux groupes traitements. Un groupe (n = 250) a été vermifugé avec du fenbendazole (7.5 mg$\cdot$kg-1 de poids corporel) en octobre 1989 tandis que l'autre groupe (n = 277) est resté sans traitement pendant tout le temps de l'étude. Au cours de la saison des pluies suivante (de juin à octobre), les animaux déjà traités ont reçu 2 vermifugations (en juillet et en septembre). Le même calendrier de traitement a été utilisé au cours des saisons des pluies suivantes jusqu'en décembre 1994. Un traitement bisannuel diminuait le niveau de l'excrétion des \oeufs dans les fèces de 31 % (fin de saison sèche) à 57 % (saison des pluies) comparé au groupe témoin. Les niveaux les plus élevés de l'excrétion des \oeufs dans les fèces ont été trouvés en saison des pluies de juin à octobre. Le niveau de l'excrétion des \oeufs dans les fèces diminuait jusqu'à l'âge de quatre ans et restait constant à un niveau bas par la suite. La variation de la rentabilité d'une vermifugation bi-annuelle entre troupeaux ne semble pas être liée au niveau de l'excrétion des \oeufs dans les fèces du troupeau. La rentabilité d'une intervention anthelmintique ne peut être prédite à partir du niveau d'excrétion des \oeufs dans les fèces et doit nécessairement être estimée directement à partir des paramètres de productivité.


Mots clé : nématodes gastrointestinaux / bovins N'Dama / coprologie / vermifugation ciblée / fenbendazole

Correspondence and reprints: Jakob Zinsstag
Tel. : (41) 61 284 81 39; fax: (41) 61 271 79 51; Jakob.Zinsstag@unibas.ch

Copyright INRA, EDP Sciences