Free access
Issue
Vet. Res.
Volume 33, Number 5, September-October 2002
Parasitism in herbivores: evolution of breeding management and environmental demand
Page(s) 481 - 489
DOI http://dx.doi.org/10.1051/vetres:2002034
How to cite this article Vet. Res. (2002) 481-489


Vet. Res. 33 (2002) 481-489
DOI: 10.1051/vetres:2002034

Cattle nematodes resistant to anthelmintics: why so few cases?

Gerald C. Coles

Department of Clinical Veterinary Science, University of Bristol, Langford House, Bristol BS40 5DU, UK

(Received 16 October 2001; accepted 22 February 2002)

Abstract
The apparent lack of anthelmintic resistant nematodes in cattle is due to the management systems used with most cattle and the lack of surveys for resistance. With extensive beef grazing or with beef suckler herds a large percentage of worms are in refugia (not exposed to anthelmintic) and few anthelmintic treatments are used. With dairy replacement heifers resistance can become a problem unless only first year animals are treated and different fields are used for grazing the animals each year. Intensive beef production on grass is unsustainable and in New Zealand resistance is already becoming a serious problem. Individual farms require monitoring for resistance and steps taken to avoid the introduction of resistance. New validated tests and surveys for resistance are required as the extent of anthelmintic resistant bovine nematodes is not known.

Résumé
Les nématodes des bovins résistants aux anthelmintiques : pourquoi si peu de cas sont-ils recensés ? L'absence apparente de nématodes résistants aux anthelmintiques chez les bovins est liée aux systèmes d'élevage pratiqués pour la majorité des bovins et à la rareté des enquêtes sur la résistance. Chez les bovins menés en troupeaux extensifs ou chez les bovins allaitants, un pourcentage important d'helminthes est en zone de refuge sur les pâtures (non exposé aux anthelmintiques) et les traitements anthelmintiques sont peu nombreux. Dans les systèmes avec des génisses de remplacement, la résistance peut devenir un problème, à moins que seuls les animaux dans leur première année soient traités et que chaque année des parcelles différentes soient affectées à la pâture des animaux. La production intensive de bétail à viande à l'herbe n'est pas durable et en Nouvelle Zélande la résistance commence à devenir un problème sérieux. Les exploitations devraient avoir recours à une surveillance de la résistance et mettre en place des dispositifs pour éviter l'introduction de nématodes résistants. De nouveaux tests diagnostics et des enquêtes complémentaires sur la résistance sont nécessaires car l'étendue de la résistance des nématodes de bovins n'est pas connue.


Key words: anthelmintic / cattle / Cooperia / ivermectin / nematodes / refugia / resistance

Mots clés : anthelmintique / bovin / Cooperia / ivermectine / nematode / refuge / résistance

Correspondence and reprints: Gerald C. Coles Tel.: (44) 117 928 9418; fax: (44) 117 928 9582;
    e-mail: gerald.c.coles@bristol.ac.uk

© INRA, EDP Sciences 2002