Free access
Issue
Vet. Res.
Volume 33, Number 4, July-August 2002
Page(s) 413 - 419
DOI http://dx.doi.org/10.1051/vetres:2002027
How to cite this article Vet. Res. (2002) 413-419


Vet. Res. 33 (2002) 413-419
DOI: 10.1051/vetres:2002027

Bovine milk fat globules do not inhibit C5a chemotactic activity

Pascal Rainard

Laboratoire de Pathologie Infectieuse et Immunologie, Institut National de la Recherche Agronomique, 37380 Nouzilly, France

(Received 12 December 2001; accepted 4 March 2002)

Abstract
The C5a complement fragment is a potent inflammatory molecule but its contribution to the inflammatory response of the mammary gland remains uncertain. One of the unresolved questions is the possible interference of whole milk with C5a. In this study, the chemotactic activity of purified bovine C5a was tested in the presence of whole or skimmed milk. Milk from healthy glands acted as a chemoattractant, which could mask any inhibitory effect on C5a activity. To circumvent milk activity, washed milk fat globules were incubated with optimal (1 nM) or suboptimal (0.1 nM) concentrations of C5a, and the eventual chemoattractant activity was measured. There was no reduction in C5a-induced migration through a polycarbonate filter or shape-change of neutrophils. The concentrations of C5a determined by ELISA in the fluid phase were not reduced after incubation with the fat globules. It can be concluded that bovine milk fat globules do not trap or degrade C5a. Although these results do not explain the inhibitory effect of whole milk in the C5a-induced recruitment of neutrophils in milk, they suggest that milk does not inhibit the second major activity of C5a (apart from chemotaxis), i.e. the stimulation of phagocytic and bactericidal activities of neutrophils.

Résumé
Les globules gras du lait de vache n'inhibent pas l'activité chimiotactique du C5a. Le fragment du complément C5a est un puissant agent inflammatoire mais sa contribution à la réponse inflammatoire de la glande mammaire reste incertaine. Une des questions non résolues est l'interférence possible du lait entier avec le C5a. Dans cette étude, l'activité chimiotactique du C5a bovin purifié a été évaluée en présence de lait entier ou écrémé. Le lait de glandes saines s'est révélé être un chimioattractant, ce qui pourrait masquer un éventuel effet inhibiteur sur le C5a. En vue de contourner l'activité du lait, des globules gras lavés ont été incubés avec des concentrations optimales (1 nM) ou suboptimales (0,1 nM) de C5a, et l'activité résultante a été mesurée. La migration à travers une membrane filtrante de polycarbonate ou la déformation des polynucléaires neutrophiles n'ont pas été diminuées. Les concentrations de C5a, mesurées par ELISA, n'ont pas été réduites après incubation avec les globules gras. Il peut en être conclu que les globules gras du lait ne capturent pas ou ne dégradent pas le C5a. Bien que ces résultats n'offrent pas d'explication à l'effet inhibiteur du lait entier sur le recrutement C5a-dépendant des neutrophiles dans le lait, ils suggèrent que le lait n'inhiberait pas l'autre activité majeure du C5a (en plus du chimiotactisme), à savoir la stimulation des fonctions phagocytaires et bactéricides des neutrophiles.


Key words: C5a / chemotactism / milk / fat globule

Mots clés : C5a / chimiotactisme / lait / globules gras

Correspondence and reprints: Pascal Rainard Tel.: (33) 2 47 42 76 33; fax: (33) 2 47 42 77 79; rainard@tours.inra.fr

© INRA, EDP Sciences 2002